Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (451)

Le Journal du Dimanche (451)

Lundi : Soirée de Gala en mode Charity pour Rose. Rose est un journal pour les femmes atteintes du cancer. Distribué à 200 000 exemplaires, ce semestriel me touche, m'emporte pour des raisons qui me sont propres. Il y a une application gratuite. Téléchargez la et faites tourner. Nous en reparlerons régulièrement.

Mardi : Quand je déjeune avec elle c'est toujours bien. On cause, on se regarde, on cause, on bouffe, on rigole, on se moque et on recause. Quand cette patronne d'agence me dit qu'elle veut changer de vie et zébrer dans un univers autre. J'adore et l'encourage. Le soir, je revois pour la troisième fois un film qui n'est pas encore sorti : .

Mercredi : Fiac. Je ne suis que Fiac ce soir. Des images aimées : , , , , , ou encore .

Jeudi : Rien à communiquer.

Vendredi : Déjeuner avec la génération montante de mecs sains. Franchement, cela fait plaisir de les écouter et de se rendre compte que tout n'est pas pourri.

Samedi : J'en aurais vu des films cette semaine, en plus de celui de mardi : 9 mois ferme, allez-y, Malavita, allez-y, Au bal des Ogres, pas obligé, Gravity, pas obligé, Le Coeur des Hommes 3, comme vous voulez.

Dimanche : « Envier le bonheur d'autrui, c'est folie. On ne saurait pas s'en servir. Le bonheur ne se veut pas tout fait, mais sur mesure. » André Gide

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article