Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (455)

Le Journal du Dimanche (455)

Lundi : Avant première people et so parisienne de "Les garçons et Guillaume à table". Standing ovation longue. Et chose rare, le carré VIP s'est levé et a applaudi. C'était ma quatrième fois.

Mardi : 3 rencontres de dingues. Le matin un mec que je vénère, surement sur la scène de TEDx en 2014. Dans l'après-midi, une patronne d'un site féminin qui me confie sous le sceau du secret des secrets dont un a été révélé mercredi. Le soir, une jolie claque par les deux performers de Ring.

Mercredi : Rencontre avec un leveur de fonds. On veut acheter, il est mandaté. Nous allons à l'essentiel. Les bonnes affaires se concluent vite. Axiome en cours de vérification.

Jeudi : Je passe la journée à petit déjeuner, déjeuner et diner dans les restaurants Coste. J'éprouve les bonnes places. Je croise des people, des gens avec qui je bosse, d'autres avec qui j'ai envie de faire des trucs. Les Coste ont réussi ce tour de force.

Vendredi : J'ai pris le train, deux fois. Entre les deux, c'était parfait.

Samedi : Jour de marché. Je vous passe les mots sur le bonheur de ces moments qui me plaisent pour arriver à mon coté cynique qui s'exprime avec les militants qui me tendent leur tract. Pour mémoire : il faut 100 000 tracts pour changer un vote.

Dimanche : « En faisant scintiller notre lumière, nous offrons aux autres la possibilité d'en faire autant. » Mandela

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article