Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (456)

Lundi : J'assiste à la rencontre d'une bretonne et d'un grec. Dans un coin avec une parisienne nous faisons ceux qui n'écoutent pas le fond de l'échange. Sur la forme, c'est très agréable, humain et plein de promesses. Merci aux deux.

Mardi : Avec l'ami Rodrigo, nous avons décidé après trois ans de reprendre le plus vieux show du web français : Le Mry & Rodrigo show. Le premier épisode de la saison 2 :

Mercredi : Le matin, lors d'une réunion, je constate une tristesse dans les yeux de mon interlocuteur. Entre l'excès de pression et la volonté de masquer une émotion. J'arrête le sérieux pour passer à l'humain en douceur. Il lâche l'affaire et nous reprenons le sérieux.

Jeudi : Quand Matthieu Ricard est monté sur la scène du troisième TedxParis de 2013, j'étais extatique dans les coulisses en me demandant si la salle allait accrocher avec ses explications amenant tout un chacun à la méditation et au sourire.

Vendredi : Conversation sur la volupté. C'est étonnant comme les reins et les cœurs souffrent de n'être qu'utilisés pour des fonctions basiques. Tout le travail sur soi et l'autre sont autant de rendez-vous avec la volupté qu'il faut savoir faire passer avant tout autre chantier. Une histoire de régénération et d'enveloppement.

Samedi : Rien à communiquer.

Dimanche : « Notre raison, déjà si insuffisante pour prévenir nos malheurs, l'est encore davantage pour nous en consoler. » Pierre Choderlos de Laclos

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article