Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (457)

Le Journal du Dimanche (457)

Lundi : Déjeuner avec une ancienne condisciple de l'école. C'est toujours troublant de parler avec quelqu'un qui nous connait depuis 30 ans. C'est un moment de grâce aussi. Et puis quelle complicité finalement. Pas de faux-semblant. Que du bon.

Mardi : Lecture de Clés du mois de décembre. La question est "Par quoi remplacer Dieu". Ma réponse : Pourquoi Dieu ?

Mercredi : Je passe la journée en mode maïeutique. Cogitations sévères sur l'existence, le partage, l'amour, la vie, la mort... C'est toujours très particulier ces moments. Je ne sais pas où cela va me mener mais en tout cas je sais d'où c'est parti : une peur.

Jeudi : Dans une conversation avec une personne que je découvre, j'apprends qu'elle a perdu un enfant de quelques années il y a quelques mois. Je repense à ces dizaines de personnes qui parlent de ce moment terrible sur une groupe Facebook que j'ai créé pour ça. Je reviens à elle et je vois toute la profondeur de la blessure. Je pleure à l'intérieur.

Vendredi : Prendre du temps pour écrire et cogiter n'a pas de prix. Et puis la vie fait que la réalité parfois défonce la gueule. C'est quand même dingue. Sinon, loin de nous, mais proche en fait, un homme est mort. Il s'appelait Nelson Mandela.

Samedi et dimanche : Loin.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article