Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (466)

Le Journal du Dimanche (466)

Lundi : Poser les sujets, poser les actions, poser les outils, poser les qui, les comment... et avoir une volonté exprimée, un chemin donc. La matinée commence par un partenaire média qui a envie de faire avancer un de mes sujets. Surement le plus important de l'année 2014.

Mardi : Un thé avec une femme que j'aime bien depuis longtemps. Elle m'a dit vouloir me shooter. Photographier serait-il la nouvelle façon de ralentir voire de marquer le temps ?

Mercredi : Rencontres avec deux agences de communication. L'une, globale, qui se pose les bonnes questions sur la remontée de son offre vers du conseil en stratégie, l'autre, plus média qui apprend à gérer sa croissance sans s'enfermer vers l'effet mode "réseaux sociaux". Il y aura une suite à la première rencontre.

Jeudi : Découvrir par hasard une rencontre entre des personnes qui font savoir qu'elles ne s'aiment voire qu'elles aiment se défoncer. Elles complotaient contre une femme détestée. Une conne assuraient-elles.

Vendredi : Déjeuner avec deux présidents. Le premier veut racheter le second, le second est d'accord. Tout se passe comme imaginé. Du bruit en perspective.

Samedi : J'ai été un père très participatif et véhément en bordure de terrain de foot. C'est mal, je sais.

Dimanche : « Aimer, c'est essentiellement vouloir être aimé. » Jacques Lacan

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article