Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (469)

Le Journal du Dimanche (469)

Lundi : J'organise un goûter avec des gens qui ne s'aiment pas. La magie du goûter opère. Grand moment : la politesse du doigt autour du pot de Nutella...

Mardi : Déjeuner à l'Auberge du Roi Gradlon. L'adresse est étonnante, tout est moche sauf ce qu'il y a dans l'assiette. Et là, c'est pas mal du tout. Allez faire un tour au 36, boulevard Arago à Paris pour une promenade gastronomique dans la cuisine bretonne.

Mercredi : Rendez-vous pour imaginer un avenir à un outil digital. J'ai été interrompu par un coup de file de crise, et quand je suis revenu à la table j'ai pris la parole et déroulé une idée. Je me demande encore à quel moment j'y ai réfléchi. Je voudrais bien connaître les méandres du cerveau. L'idée a été retenue.

Jeudi : Une soirée avec trois choix : la boum de ELLE pour son renouveau, une projection chez Gaumont de Diplomatie et l'avant première de la suite de 300 au Grand Rex. Je n'ai pas tout fait. Mais j'aurais aimé.

Vendredi : Déjeuner autour de l'idée que les agences digitales ont un avenir digne du popcorn. Ça pète, c'est sucré, c'est salé, ça gonfle ou pas...

Samedi, dimanche : loin.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article