Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (476)

Le Journal du Dimanche (476)

Lundi : J'ai échangé 17 mots (...j'ai compté) avec Sheryl Sandberg la numéro deux de Facebook et plusieurs milliers avec le meilleur ami de son père. Cet homme (qui pourrait être mon père) a eu deux vies professionnelles : une première chez Playboy, une seconde dans une autre boutique qu'il dirige aujourd'hui. A votre avis... nous avons parlé de quoi ?

Mardi : J'adore les petits déjeuners qui démarrent avec une dimension très pro, très efficace et qui progressivement arrive à la vraie vie. Le sparring partner du jour est un mec avec qui échanger fait toujours progresser.

Mercredi : On me confie des informations relatives à des médias qui seront annoncées dans les mois qui viennent. Dans le lot, une information sur le mercato que toute la presse média aimerait avoir. Cela m'amuse toujours de savoir des trucs avant tout le monde. Pas pour le coté prem's, plus pour sa vacuité. L'information n'a de la valeur que lorsqu'elle n'est pas connue.

Jeudi : 4 heures rien que pour moi. 100% rares.

Vendredi : Métier accoucheur de cerveaux. J'ai fait cela toute la journée. Heureusement, le soir, une fête de dingue avec des amis de dingue.

Samedi : Après une matinée de joie avec la libération des otages en Syrie, je file à la 3ème représentation du premier spectacle de Vinvin. Encore de nouveaux progrès, une montée mieux précisée, un meilleur souffle. Quand je vous dis depuis dix ans qu'il faut suivre cette pépite...

Dimanche : « Conquérir sa joie vaut mieux que de s’abandonner à sa tristesse. » André Gide

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article