Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (482)

Le Journal du Dimanche (482)

Lundi : Je devais aller voir le film Edge of Tomorrow avec Tom Cruise chez Warner, mais, famille oblige, j'ai dîné avec les miens. On m'en a dit du bien, j'irai le voir.

Mardi : Journée hors-norme. Le matin, je découvre une femme, un vrai talent d'un organisme de sondage. Je déjeune avec une femme qui sait m'envelopper. Je bois un coup en fin de journée avec deux des plus grands business angels de la place de Paris, avant de terminer cette journée mémorable à hurler une marseillaise au Stade de France. Putain !

Mercredi : Face à une patronne de galerie d'art, je lui demande, frontalement, si elle n'est qu'un centre de coûts. Elle me répond : "un quoi ?". CQFD

Jeudi : Les jours fériés, je ne connais toujours pas. Ça bosse comme un dingue. Loin du bruit, et en silence.

Vendredi : Impressionné par le travail d'une personne prenant bientôt la parole devant un parterre de gens influents. Le jour et la nuit entre une première prestation très médiocre, et cette fois où il a été convaincant. La méthode TED paye.

Samedi : Une dame des médias me demande si je suis le frère de mon petit frère. Elle me raconte qu'il a été son premier baiser. Séquence émotion d'une tendresse rare.

Dimanche : « Nous avons besoin d’hommes qui sachent rêver à des choses inédites. » John Fitzgerald Kennedy

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article