Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (486)

Le Journal du Dimanche (486)

Lundi : Debriefing d'un séminaire. Nous sommes contents. En épluchant les réponses au questionnaire, nous avons trouvé un avis très négatif sur plus d'une centaine positif. Une personne triste.

Mardi : A Marseille pour être le MC de la conférence "Shake" qui regroupe tous les e-commercants de Provence et de France. Des gens de talents qui font bouger la France qui construit. Et le soir, Air France en grève m'oblige à prendre un TGV qui arrive en retard pour honorer un rendez-vous le lendemain à 8h.

Mercredi : J'ai cherché un prestataire vidéo. J'ai reçu beaucoup d'offres et finalement le mieux disant était celui qui me connaissait le mieux. Y'a pas de secret.

Jeudi : Deux rendez-vous avec deux femmes. Le premier tourne autour de l'acceptation de soi, le second autour de ce que l'on veut. Chose amusante : la première est arrivée en me disant qu'on disait de moi que j'étais un très bon pro et un con en perso, la seconde sans a priori.

Vendredi : D'enterrement. C'est toujours un moment particulier quand la famille se réunit autour du corps d'un des siens. En fonction de la proximité, chacun à son tour est le support des autres. Aujourd'hui j'ai été support, en laissant l'émotion de coté. En rentrant à Paris, j'ai pu me laisser aller un peu.

Samedi : Je participe à un Pic-Nic rue du Vertbois. La mairie du 3ème organise un moment de convivialité entre les riverains de la rue. Jacques Abbatucci est monté de Corse avec une de ses spécialités : son veau tigré.

Dimanche : « Le sommeil a les avantages de la mort sans son petit inconvénient. » Albert Cohen

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article