Dans la vie vraie

par emery doligé

Et si nos politiques apprenaient à parler ?

Et si nos politiques apprenaient à parler ?

Hier soir, j'écoutais Axelle Lemaire, Secretaire d'Etat au numérique lors de la remise d'un énième prix pour les femmes et le numérique (le Trophée Excellecia du Syntec Numérique), discourir sur la place de la femme dans la nouvelle économie.

Rien à sauver, Axelle Lemaire n'a pas été bonne, un discours lu et sans envergure, une posture derrière un pupitre qui en disait long sur son implication, et une formule finale entendue déjà plusieurs milliards de fois. Ce manque de créativité d'une personnalité qui nous gouverne m'a passablement gonflé et m'a inspiré un tweet invitant la Secrétaire d'Etat à aller se faire média trainer.

Quelques minutes plus tard, je parlais avec un très cher ami animateur-journaliste d'une radio que j'aime bien de ce que je venais de vivre lorsqu'il me lâcha cette information :

Tu sais... ce qui est terrible chez les politiques est qu'ils se font media trainer via des agences de communication qui ne leur présentent que des journalistes des chaines info.

Oui, vous avez bien lu, les politiques se font entrainer par les journalistes qui passent leur temps à les interviewer. De la consanguinité pure.

Alors comment voulez-vous qu'ils soient bons puisqu'ils répondent à des critères qui sont calibrés pour bien passer dans les contextes où ils sont le plus montrés. Je n'arrive pas à comprendre qu'on ne réfléchisse pas plus loin que le bout d'un plateau de télévision. Que font les conseillers des politiques ? Pourquoi ne cherchent-ils pas à tester d'autres approche du discours ? d'autres façons de prendre la parole ?

Quand on coache des intervenants pour TEDxParis, on fait monter sur scène des gens qui ne savent pas prendre la parole facilement et pourtant quand ils démarrent leur propos sans note, debout, face aux autres, ils sont forts et leur message passe.

En France, nous ne savons pas parler en public, nous pensons que si le fond du discours est là, la forme suivra... contrairement aux américains qui savent allier les deux parce que dés les classes primaires, les petits américains prennent la parole devant leurs camarades.

Alors... qu'est-ce qu'on attend ?

Les politiques qui ont marqué leur temps savaient tous prendre la parole non seulement en public large qu'en public plus restreint. Les Mitterrand, Chirac, Badinter, Pasqua and co ont pris le temps de se former avec des méthodes dignes de ce nom en s'entourant de gens discrets qui ont su faire ressortir les forces de chacun avant toute chose.

Ce n'est pas à un journaliste de former un politique pour qu'il sache répondre à des questions de journalistes. Il faut que le politique travaille sa communication avec des gens qui vont travailler avec lui les points fort de leur personnalité pour en sortir le meilleur. Et vous verrez que les politiques vont s'ouvrir et trouver de meilleures solutions à nos problèmes car ils seront en accord avec qui et avec ce qu'ils sont.

En somme, arrêtons de croire qu'il faut standardiser la communication politique.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article