Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (518)

Le Journal du Dimanche (518)

Lundi : Deux rendez-vous en mode RH. Je crois que j'aurais pu être coach. #OhWait... cela m'arrive parfois. Je ne le fais pas en mode pro, peut être une voie pour après, plus tard, un jour ou peut-être une nuit. En fait si. Mais c'est un package. Servir est un tout.

Mardi : Pendant que des potes portent un coup fatal à un escroc en le collant en redressement judiciaire, Nicolas Sarkozy perd un vote interne à l'UMP qui ne suit pas ses mots. Une journée de bon sens : la vérité, la minorité.

Mercredi : Rencontre avec les bosses de Findspire. Pas mal. Je me suis permis un conseil : "même si tu es un entrant négocie fort sur le bon sens et ne lâche rien". Réinventer un comportement client n'est pas simple, courage.

Jeudi : Visiter une usine fait parti de mes plaisirs. Un mélange entre atavisme, passion pour le design (industriel) et respect pour ceux qui font tourner l'économie réelle. J'ai tout raconté . Je me souviendrai longtemps de ces heures nantaises.

Vendredi : Après trois mois de projet en sous-marin, enfin une date pour la sortie de la chose : le 5 mars a été arrêté. Premier réflexe, vérifier que la date ne soit pas un mauvais jour. J'aime beaucoup le 5. En plus c'est un jeudi.

Samedi : Famille je vous hais d'amour. Défilé à la maison.

Dimanche : « À quoi reconnaît-on que l'on est amoureux ? C'est très simple. On est amoureux quand on commence à agir contre son intérêt. » François Truffaut

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article