Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (525)

Le Journal du Dimanche (525)

Lundi : Journée ultra studieuse. Ecriture, écriture et écriture de notes en tous genres sur des sujets média, audience, people. Assez d'écrits pour la semaine. En plus, ce n'est pas comme un tweet, la réponse ne vient pas immédiatement.

Mardi : Une femme me raconte qu'elle pivote. Pivoter est ce nouveau mot à la mode qu'utilisent les start-uppers pour dire "je me suis planté, je change l'objet de ma boite". Chez elle, elle change de vie pro, de vie perso, de ville. Elle ne garde que ses enfants.

Mercredi : Soirée design, art contemporain and co. Le vernissage du PAD, puis celui de Art Paris. Ouais, avoir ses entrées pour profiter pleinement des objets exposés est mon bonheur. Pas de cordon, ni de carton "défense de toucher".

Jeudi : Je fais l'e-conseiller comme dit Marion Ruggieri dans "Il n'y en a pas deux comme elle" sur Europe 1. Autour de la table, Norman Thavaud, le saltimbanque rigolo blond et Kenza, une blogueuse mode. L'artiste plus fort que le boutique blog. Je démarre à 20'13" :

Vendredi : Forum ELLE Active. Aider les femmes sur le fond et la forme pour leur permettre de mieux se sentir dans leur vie est la mission de ce forum. 99% de femmes. Je me suis assis dans un coin en me demandant ce que pensent les femmes. Et puis j'ai laissé divaguer mon imagination. Chose certaine, quand elles vont voir d'autres femmes, elles s'habillent et se perchent sur des talons de 12.

Samedi : A Cannes, avec ma casquette TEDxParis, pour le TEDxCannes. Ce TEDx est un assez bon élève des TEDx en France. L'editorialisation, l'organisation et le coaching sont des sujets compliqués.

Dimanche : « "Dieu en vain tu ne jugeras" est la seule courtoisie valable ; il est ridicule de cracher sur son miroir. » Alfred Jarry

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article