Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (534)

Le Journal du Dimanche (534)

Lundi : Jour férié. Enfin je crois.

Mardi : Face à un start-upper, il faut savoir être très honnête et très motivant. Là, en face de moi une idée avec des failles béantes, classique de l'ingénieur qui veut sortir le produit qui tue mais qui oublie que l'usage commande.

Mercredi : Après un repérage au Louvre pour un truc dont je vous reparle bientôt, direction le dentiste. Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu aussi mal chez le dentiste. Il le fallait parait-il. Nettoyer jusqu'au nerf. Comme une curation.

Jeudi : Des flics sont venus changer des verrous d'un restaurant de la Jeune Rue. A la place de la vérité a été indiqué "fermeture pour congés annuels". Son fleuron, le Sergent Recruteur, serait liquidé dans quelques jours. La liste est longue sur cette page wikipedia : .

Vendredi : Recadrage, c'est le thème de la journée. Des gens, des choses, des marques, des idées, etc... une journée pour remettre à plat un peu de mon univers public. Cela fait du bien d'ouvrir des portes et d'en fermer d'autres.

Samedi : En pente douce vers le quatrième titre de la saison du PSG.

Dimanche : “Faire de la publicité, c’est agiter un bâton dans l’auge à cochons.” George Orwell

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article