Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (538)

Le Journal du Dimanche (538)

Lundi : Fin d'école. Encore une belle année. Voir mes enfants grandir. Et bien grandir. Mon plus grand bonheur est de les voir grandir.

Mardi : L'ami Cyrille de Lasteyrie aka Vinvin fait sa conf'show sur le bonheur au Grand Point Virgule. Même si la salle était acquise, il fallait encore réussir à la soulever. Tout en subtilité, en efficacité et en drôlerie, Cyrille a su faire bouger le curseur. Et continuer d'affirmer son talent scénique. Big up à Stéphanie Jarroux qui l'accompagnait. Prochaine fois, le 12 octobre.

Mercredi : Tellement de rendez-vous. J'en garde notamment un avec un entrepreneur qui met en place une solution digitale autour de la beauté, un truc plutôt bath'. Mais je ne comprends pas pourquoi, il faut toujours rappeler à ceux qui font partie des élites de replacer l'homme au cœur de tout et ne plus l'appeler "le conso". Le soir direction France Info pour les informés.

Jeudi : Au Tribunal des Générations Futures. A la question "Faut-il une bonne dictature verte ?", les jurés ont répondu par l'affirmative. 5 jurés, 3 hommes et 2 femmes. Les hommes étaient pour, les femmes contre. Et Paul Valéry raisonna en moi : "Le monde avance par les ultras et perdure par les modérés".

Vendredi : Croiser un vieux pote de classe devenu Conservateur d'un des plus beaux musées de la capitale. Se replonger le temps de quelques instants dans un passé commun et se promettre d'aller déjeuner pour s'en raconter davantage. Échanger des adresses mails.

Samedi : Première fois de l'année où je touche la légèreté de l'été... Revoir le film "A la verticale de l'été".

Dimanche : “Une civilisation qui s'avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une civilisation décadente.” Aimé Césaire

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article