Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (549)

Lundi : #MonChefCuisine est un hashtag mais cela pourrait aussi être #ChefCuisine. J'ai goûté et testé un produit avec une micro poignée de journalistes dans un lieu parisien planqué et charmant. Certains blogueurs vont bientôt être invités par l'agence en charge de la campagne, E-makina, à tester la chose. A ma gauche, j'avais Anne-Sophie Pic, l'excellente caution culinaire du projet. C'était bon, bien et malin. Mi-octobre, vous allez en attendre parler.

Mardi : Quand tu rencontres une ex-porn star, tu prépares différemment la rencontre. Disons, que j'avais beaucoup plus de vidéo en tête.

Mercredi : Mettre en relation des gens entre eux est parfois un bonheur. Là, un pote jazzman et un autre animateur devaient se parler. Échange de bon procédé : l'un apporte du contenu original, l'autre sert la promo. Mais c'est surtout les mots échangés qui m'ont fait plaisir. (quelques notes )

Jeudi : Savoir manager une réunion, c'est imposer un rythme. Quatre-vingt dix minutes bloquées dans l'agenda, trente minutes ont été suffisantes. Arrêtez de perdre du temps avec des choses qui n'en valent pas la peine.

Le Journal du Dimanche (549)

Vendredi : Nouveau déjeuner Facebook. Un déjeuner Facebook est une annonce que je fais sur mon compte Facebook. Les "Friends" viennent ou non. Il n'y a pas de régularité. La première fois nous étions 3 à l'East Mamma. La deuxième fois, 14 à l'Ober Mamma. Aujourd'hui, 12 chez 750g la table. A chaque fois des nouveaux. A chaque fois un bon moment. A chaque fois de la générosité.

Samedi : Apprendre que ce petit bonhomme de trois ans tué par des parents sans humanité a été vengé par la justice. Mais, il me reste toujours un arrière goût dans la bouche. Si je fais le transfert... je ne serais pas satisfait par cette justice.

Dimanche : “Ce qui m'intéresse, ce n'est pas le bonheur de tous les hommes, c'est celui de chacun.” Boris Vian

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article