Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (552)

Le Journal du Dimanche (552)

Lundi : Je passe une nouvelle fois dans l'émission de Marion Ruggieri, Il n'y en a pas deux comme Elle, sur Europe 1. J'aime bien cette émission. Le sujet : la violence sur le net avec un Pierre Ménès tout en puissance : .

Mardi : Nouveau déjeuner au Camélia de Thierry Marx. Une catastrophe. Y'a des jours comme ça. Le menu déjeuner n'était pas à la hauteur du chef. Une déception pour cette fois-ci. Sinon, en sortant d'un lieu où il s'est passé une rencontre, j'ai trouvé une pièce de 5 centimes parterre. Y'a des signes parfois...

Mercredi : La gestion des annonces est un art de la guerre en amont entre les différentes stratégies des différents pouvoirs dans une entreprise. Apporter son soutien et son aide au vainqueur est une vraie satisfaction.

Jeudi : Diner au Tigrr. Il y en a un à Mégève, un autre à Saint Tropez, celui de la rue de Condé à Paris à ouvert il y a moins d'une semaine. Cuisine asiatique, ambiance branchouille. Il y a encore du travail pour qu'il soit au niveau parisien mais mon petit doigt me dit que cela va le faire.

Vendredi : Déjeuner parfait dans le nouveau restaurant de Jean-François Piège : Le Grand Restaurant. Vraiment parfait. Après trois semaines d'ouverture, ils sont déjà bien en place en cuisine comme au service. Un service précis et qui ne manque pas d'humour ce qui change des restaurants étoilés. Oui, Le Grand Restaurant n'est pas étoilé, mais en février prochain il le sera forcément... Courez-y avant !

Samedi : J'ai promené six pré-ado. Ils ont gagné leur match de foot et ils ont mis le feu dans la bétaillère louée pour l'occasion. Le pont Alexandre III s'en souvient encore.

Dimanche : “Au départ il ne s'agit pas de comprendre mais bien d'aimer.” André Breton

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 1

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article