Dans la vie vraie

par emery doligé

Un long week-end à Maurice

Un long week-end à Maurice

S’il y a bien une destination à laquelle on ne pense pas pour un long week-end, c’est bien l’île Maurice. C’est loin et dix heures de vol découragent. Pourtant, il y a des vols de nuit et dans l’avion on dort…

Aller à Maurice le temps du long week-end de fête nationale, l’idée m’a pris il y a quelques mois quand le patron de la Conciergerie Indian Océan (une conciergerie comme on aime…) m’a raconté l’histoire d’un hôtel. J’avais déjà été sur l’île. Je connaissais ses légendes, ses hommes et ses femmes qui se jettent d’une montagne, le Morne, plutôt que de retomber en esclavage. Cet esprit fier et indépendant des autochtones, qu’ils soient blancs ou noirs, qui les pousse à construire leur destinée plutôt que d’attendre un destin.

L’histoire racontée est celle d’une gamme hôtelière peu connue du grand public : la gamme So des hôtels Sofitel du groupe Accor. Ils sont quatre dans le monde, le dernier venant d’ouvrir en Thaïlande. Tous ont été confiés à des designers connus (Kenzo Takada, Christian Lacroix, Karl Lagerfeld et Isabelle Miaja) pour qu’ils apportent leur touche et leur nom. Mais ce qui m’a étonné dans cette histoire, c’est l’échec du lancement du So Mauritius il y a cinq ans. Le premier de la gamme. Une catastrophe. On espérait pourtant que les renommées de Kenzo, d’un chef français en cuisine, de l’architecte et l’utilisation d’autres artefacts marketing suffiraient à remplir les chambres. En vain. L’hôtellerie, c’est de la relation humaine et du service qu’il faut démontrer. Et encore plus maintenant avec l’avènement des réseaux sociaux qui demandent davantage de proximité et de productivité.

La suite, chez les Grands Ducs : .

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article