Dans la vie vraie

par emery doligé

Une chanson de peu

Il y a des chansons de peu qui reviennent telles le ressac de la mer qui fait indéfiniment s’échouer la vague sur la plage.

Parfois nous les cachons sous le tapis de nos nostalgies, sous les coussins de nos pleurs, sous la ligne de flottaison de ce que nous montrons à nos intimes.

Souvent, nous les réécoutons sans avoir le sentiment que le temps est passé. Elles nous font rajeunir. Elles nous indiquent aussi qu’il y a quelque chose que nous n’avons pas voulu laisser passer. Elles nous révèlent un poids dans notre passé, comme pour nous rassurer. Comme pour lester nos envolées. Comme pour lutter contre notre fin certaine. Dans l’éloge d’une lenteur.

La suite sur Medium, .

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article