Dans la vie vraie

par emery doligé

Alexandra Hawrylyszyn - avocate - Le film. Reportage ou publicité ?

Alexandra Hawrylyszyn - avocate - Le film. Reportage ou publicité ?

Moi qui pensais qu'on ne filmait plus comme dans les films porno des années 70's, quelle n'a pas été ma surprise en tombant sur ce film qui tourne dans les réseaux sociaux sur la vie de l'avocate Alexandra Hawrylyszyn. Au travers d'une journée avec elle, Alexandra Hawrylyszyn se met en scène dans une forme de "publicité" magnifique, le tout sans parler... On regarde le film, on en parle après.

Alors ?... Quel musique ! Quelles prises de vue ! Quelle scénarisation ! Tout sonne faux. Oui, un bon gros reportage mal ficelé allant jusqu'à laisser voir l'ombre du caméramen et laissant croire à des scènes rejouées avant d'avoir la "bonne" prise. Y'a de grands moments aussi comme cette triple façon si super héros de mettre sa robe d'avocat. Mais après elle ne décolle pas. Très à plat comme effet. Et puis Alexandra Hawrylyszyn est une femme blonde moderne qui roule en mini Austin... trop bien. Y'en a beaucoup dans les contre-allées de l'avenue Foch qui lui ressemblent. Et puis le décor du cabinet... putain, on dirait un hôtel de passe avec ses couloirs noirs, ses rideaux rouges, ses grands miroirs, ses murs capitonnés... Comme dans Hôtel Particulier de Gainsbourg. Ah... et ses effets accélérés/ralentis... Cela ressemble aux vieux films quand on voulait insister sur une émotion... Mon Dieu !

Et voyez cette scène finale où Alexandra Hawrylyszyn est entourée de ses collaboratrices en working girl. Elle, assise au cœur, au centre telle une Marraine de la pègre, derrière, deux femmes les bras croisées et devant, en faux cool, une femme bien sage une fesse sur le bureau avec les mains bien posées. Cela sent bon le fake et pourtant cela n'en est pas un.

Sur le fond, comme vous le savez les avocats n'ont pas le droit de faire de la publicité mais rien n'interdit un reportage. Comme vous le savez, les avocats peuvent témoigner de leurs vies professionnelles dans des reportages & co et cela sur tous les supports connus ou inconnus à ce jour. Alexandra Hawrylyszyn le sait. Alexandra Hawrylyszyn sait aussi que l'important est d'avoir de la visibilité. Mais il y a visibilité intelligente et clip mal orchestré, un peu la dichotomie entre tous ces apprentis chanteurs qui nourrissent le LOL, et les pro.

Toute la question se pose donc de savoir si un tel reportage qui montre une femme active avocate qui va de son bureau au commissariat puis à la prison puis au Palais de Justice puis retour au cabinet sans expliquer, raconter même en voix off ce qu'elle vit, est un reportage ou un publi-reportage. Quelle est la part journalistique ?

La réponse ne serait-elle pas dans ce slide final qui donne les coordonnées d'Alexandra Hawrylyszyn ?...

Crédit photo : Victor Podgorski (oui, c'est bien elle, Google Images est riche d'enseignement...)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article