Dans la vie vraie

par emery doligé

La finalité du Big Data n'est pas celle qu'on croit...

La finalité du Big Data n'est pas celle qu'on croit...

Big data ! Big data ! Big data ! Big data ! Big data !... C'est la nouvelle tarte à la crème du web d'aujourd'hui. Le Big Data est partout. On pourra avoir encore plus de données sur tout et n'importe quoi qu'on pourra croiser avec tout et n'importe pour dire tout et n'importe quoi. Les Echos ont même titré hier qu'avec les Data ont pourra prédire l'avenir. Rien que ça. De tout cela, je suis d'accord. On peut déjà prévoir quelles conversations seront les plus importantes sur les réseaux sociaux. Les outils prédictifs existent et fonctionnent parfaitement.

Mais voilà le Big Data n'est pas un outil de marketing autre que celui du sur mesure qui nécessite donc la prise en compte de chacun d'entre nous. C'est assez simple à comprendre : avant le Big Data, la moyenne était l'alpha et l'omega de tout le marketing... et c'est ainsi que la ménagère de moins de cinquante ans est devenue le centre d'inertie des audiences médiatiques. Le Big Data casse la notion de moyenne pour celle du sur-mesure. Oui, le Big Data est l'expression industrielle du nouveau luxe.

Ainsi, si la finalité est chacun de nous, le Big Data ne peut et ne doit être laissé à des mathématiciens, statisticiens et autres spécialistes de la donnée sans connaisseurs voire experts en comportement. Le Big Data est un des éléments de l'analyse des spécialistes qui sont users centric.

A bon entendeur...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article