Dans la vie vraie

par emery doligé

Jérôme Cahuzac deviendrait-il le symbole d'une autre vérité ?

Jérôme Cahuzac deviendrait-il le symbole d'une autre vérité ?

Depuis une semaine, nous sommes entre stupeurs et tremblements.

Un ministre a menti, en conscience. Il n'a pas tenu, il a avoué.

Jérôme Cahuzac a été considéré par tous comme le meilleur des ministres. Il ne lâchait rien. Exemplaire en matière professionnelle, il semble que cela soit l'inverse ailleurs. Il était craint de ses collègues voire détesté. Il a menti.

Combien sommes nous à mentir tous les jours ?

Mais voilà, lui, il est ministre de l'argent. L'argent, les français ne l'aiment pas officiellement. Critère aggravant donc. Et puis il est ministre dans un Gouvernement qui patine et qui n'arrive pas à mettre en musique les promesses de son Président. Encore un critère pénible. Et enfin, il est ministre, le critère le plus lourd. Ministre de la République Française. Une morale au-dessus de tout. Et d'autant plus lourde que Hollande a monté au pinacle la moralisation de la vie politique dans son sparadrant "Moi, Président".

Mais voilà, nous ne savons pas tout de l'affaire Cahuzac.

Nous ne savons pas si c'est l'affaire d'un homme ou la protection d'un système. Nous ne savons pas si d'autres savaient. Pire, nous ne savons pas, si d'autres, ministres aussi, pratiquent la même chose. Pourquoi serait-il le seul ? Moscovici a-t-il couvert ? Fabius est-il dans le viseur ? Et il y aussi Christiane Taubira, garde des Sceaux, et Manuel Valls, ministre de l'Intérieur qui semblent pas très nets dans cette affaire. On parle même de Rocard. Et c'est quoi cette note blanche qui dirait tout et que personne n'a vue ?

Jérôme Cahuzac deviendrait-il le symbole d'une autre vérité ?

Ma connaissance du monde politique et mon intime conviction me poussent à penser que Jérôme Cahuzac n'est pas seul dans cette histoire.

Cette affaire est trop récente pour que nous ayons le recul nécessaire pour comprendre les choses. Agir dans la précipitation risquerait de ne pas voir l'essentiel et de commettre une injustice.

Pourtant c'est ce qu'on nous pousse à faire. Pourquoi toute cette communication à charge du Gouvernement sur l'homme et ses risques alors que l'homme fait partie d'un tout ? "Quand il y a trop de communication, il y a un écran de fumée" me répétait un maître. Là, il y a trop. Qu'est-ce qu'on nous cache, encore ?

Le Président comme le Gouvernement et le Parlement tirent leur légitimité du peuple. La Justice est une autorité qui permet de corriger les déviants de ce qu'a voulu le peuple. Dans le cas de Jérôme Cahuzac, il a démissionné de son portefeuille ministériel à partir du moment où il a été mis en cause. Il va donc reprendre son titre de député. La Constitution, le peuple, en ont décidé ainsi.

La Justice en parallèle fait son travail avec la lenteur nécessaire à la juste réflexion sur l'argent caché à l'étranger pour éviter l'impôt. Eviter l'impôt, un sport tellement français. On ne parle pas de meurtre, de pédophilie ou autre... on parle de ne pas payer d'impôt. Il ne serait donc pas un ministre exemplaire. Il a menti sans détourner les moyens de l’État pour se servir.

C'est quoi un ministre exemplaire ? Ne pas abuser de son pouvoir ? Ne pas mentir aux français ? Ne jamais tromper sa femme, ses proches ou que sais-je ?... Donnez moi un nom qui puisse répondre justement et parfaitement à la chose.

Jérôme Cahuzac a menti aux français, il doit s'expliquer avec les français qui l'ont élus député. Il doit aller à la rencontre de ses électeurs leur expliquer pourquoi, comment... S'il ne parvient pas à tenir dans sa circonscription, une législative partielle se tiendra. Il est difficile d'imaginer que le Parti socialiste puisse conserver ce siège. Une défaite serait symbolique contre François Hollande. Hollande a tout intérêt à ce que cette défaite soit dans le plus longtemps possible...

Aujourd'hui, pour Jérôme Cahuzac, c'est le temps de la vérité d'un homme avec ceux dont il détient le mandat.

Alors ne nous laissons pas prendre par les artefacts de communication d'un Gouvernement à la dérive qui voudraient masquer une autre vérité.

Jérôme Cahuzac deviendrait-il le symbole d'une autre vérité ?
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article