Dans la vie vraie

par emery doligé

Complètement conditionnés

Sur Twitter parfois, on retrouve une vidéo.

Regardez, on en parle après.

Presque 5 millions de personnes se sont sentis obligés de défendre cette pauvre enfant sauvagement abusée par cette femme prise dans son élan narcissique tendance chienne qui rapporte la baballe. Elle sait fait pourrir sur tous les réseaux sociaux depuis ce jour d'août 2012. Il y a un an.

Le diktat de l'enfant sur l'adulte.

Et puis si finalement, elle avait raison cette conne. Et si c'est elle qui devait l'emporter sur cette petite fille ? Pourquoi faudrait-il couver cette enfant qui veut elle aussi briller ? Pourquoi lui faciliter la vie ? Il faut qu'elle apprenne à se bagarrer davantage, parce que la vie c'est la guerre.

Quoi ?... Et si on pensait dans l'autre sens. Pour une fois. Et on peut même pousser la chose. Une bataille de femmes (...de femelles), c'est une histoire récurrente pendant toute la vie. En permanence en train de se crêper le chignon pour une paire de pompe, une coiffure, un truc futile, un mec... Quoi ?... là non plus on peut pas ?

Au fond, les réactions sont comme l'époque, conditionnées.

Allez salut, j'ai des tomates à aller acheter.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article