Dans la vie vraie

par emery doligé

Enfant : Fessée, gifle, coup de pied au cul... sont nécessaires, non ?

La Fondation pour l'Enfance a sorti une nouvelle campagne montrant l'impact d'une gifle en slow motion sur un enfant. Le procédé n'est pas nouveau et prend du même coup une dimension tragi-comique.

Le film :

C'est une mauvaise publicité, une mauvaise signature, un truc qui ne fait passer aucun message... n'importe quel parent vous dira : "J'en ai reçu, j'en suis pas mort".

Oui, pas mort.

Mais la gifle a ceci de violent qu'elle touche au visage. Je ne peux pas l'admettre contrairement au coup de pied au cul ou à la fessée... lieu propice donc. Je n'ai pas souvenance d'avoir été giflé et d'avoir giflé mes enfants, en revanche la fessée et le coup de pied au cul...

Cette publicité ne s'attaque pas au problème de la violence faite aux enfants et à tendance à faire l'amalgame entre la correction nécessaire (on grandit en s'opposant...) et la création d'un traumatisme. Dommage.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article