Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (429)

Le Journal du Dimanche (429)

Lundi : On continue de poser les bases d'une opération au St. James. J'aime bien ce lieu. J'ai joué avec Foursquare pour en être le Maire. Oui, je sais, cela ne sert à rien voire même, c'est stupide. J'assume cette fois-ci.

Mardi : Soirée de lancement de L'Opinion de Nicolas Beytout. Un journal qui se veut libéral, économique et politique. J'aime beaucoup.

Mercredi : Déjeuner chez Hanawa. Chez Hanawa, rue Bayard, il y a la bonne salle, la salle moche et la salle people. La salle moche est dans le fond, la bonne salle est celle qui longe la rue et la salle people, il faut passer par la bonne salle. C'est bien pensé, non ?

Jeudi : Déjeuner entre parenthèses. Une entrée dans le cercle fracassante. Et un constat final pour se dire que nous sommes que des passeurs vers un monde meilleur. La générosité comme règle. Les autres n'ont que des réactions primaires à leur action primaire.

Vendredi : L'Avenue est un restaurant branchouille de la rue Montaigne. Au milieu, il y a une salle ronde qui a quatre tables de quatre personnes. Ce matin, chaque table était prise par le patron de Facebook et celui d'un journal, le 1er producteur de télévision et un réalisateur illustre, le Président du 1er Groupe Média et un lobbyste incontournable, et moi.

Samedi : Rien à communiquer.

Dimanche : « L'homme désire plus vivement le pouvoir sur les autres, à mesure qu'il en a moins sur lui-même. » Louis de Bonald

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article