Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (434)

Le Journal du Dimanche (434)

Lundi : Trois femmes, un homme, quatre projets. Quoi de mieux pour commencer la semaine que de se mettre en jambe avec quatre ambitions intra et extra-groupe. J'ai dit que je trouvais deux d'entre eux inintéressants à leurs porteurs. Je crois que, malgré tout, ils ont apprécié ma sincérité.

Mardi : J'ai fait se rencontrer deux mondes qui n'avaient rien à voir l'un avec l'autre. C'était étonnant comme instant. J'ai adoré voir ces intelligences se connecter. Putain que cela fait du bien.

Mercredi : En coulisse de "C à vous", je profite de voir comment est produite une émission en directe vue de la régie. C'est en régie que tout se joue. C'est en régie qu'on comprend ce qu'est une bonne et une mauvaise émission. Souvenirs.

Jeudi : Un ami me propose de participer au plus beau projet vidéo que j'ai vu depuis longtemps. Pas de juridique, pas de financier que de la bonne énergie et des Hommes de bonne volonté. Merci.

Vendredi : J'ai raté toutes les avant-premières de la semaine : Les stagiaires, Reines du ring et une troisième dont je ne me souviens plus. J'ai raté la visite privée de Dynamo au Grand Palais... je suis passé à coté de la culture cette semaine. Je n'aime pas ça.

Samedi : Faire des courses avec sa fille et lui faire découvrir Agnès B. Elle en a marre de Zadig & Voltaire. Chouette.

Dimanche : « Je ne savais pas que c'était si simple de faire son devoir quand on est en danger. » Jean Moulin

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article