Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (438)

Le Journal du Dimanche (438)

Lundi : Via sms, on me demande s'il faut travailler avec machin. Machin est un mec que je connais depuis le début de l'ère des blogs. Nous n'avons jamais été d'accord et il a même essayé de m'embarquer dans un truc auquel je ne croyais pas. Aujourd'hui, il monte une agence. J'ai répondu : "je ne le ferais pas". Assis sur la berge, regarder l'eau du fleuve couler.

Mardi : Un ComEx de grand groupe est un lieu où il faut être efficace et brillant. Oui, brillant. Et surtout silencieux après. On m'a proposé de revenir rapidement. Marrant.

Mercredi : Petit déjeuner en terrasse du Flore à regarder les culs qui passent. C'est bien l'été.

Jeudi : Une fois de plus la Fnac cartonne sur le parvis de la Mairie de Paris avec Fnac Live. Hyper efficace, la Fnac de Alexandre Bompard. Un monde fou pendant quatre jours.

Vendredi : Déjeuner les pieds dans l'eau. Dichotomie entre influence et manipulation. La semaine précédente j'avais joué sur ce thème. L'influence, action discrète.

Samedi : Mode lézard.

Dimanche : « Dire des idioties, de nos jours où tout le monde réfléchit profondément, c'est le seul moyen de prouver qu'on a une pensée libre et indépendante. » Boris Vian

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article