Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (504)

Le Journal du Dimanche (504)

Lundi : Dans Paris, il y a une association pour ceux qui aiment le cochon et le bon gras ! J'ai bu un verre avec quelques uns de leurs membres (journalistes, chefs), nous avons échangé sur le bien manger et les gens de la gastronomie à Paris. Ils ont la dent dure pour les tartuffes et les cons.

Mardi : J'aime rencontrer des gens de talents qui décident de prendre leur risque sur un projet web étonnant. Ultra excitant et reposant de bosser avec des personnes structurées, intelligentes et rapides.

Mercredi : On me rapporte qu'un DRH menacerait une employée de poursuites pénales parce qu'elle serait en possession de son matériel de travail. Ubuesque, il ne doit pas connaître le b-a-ba du droit du travail. Une belle démonstration d'incompétence.

Jeudi : En utilisant une méthode de con, je me suis amusé avec des cons. En fait un pauvre con. Mais je suis certain qu'il a du en parler et se faire aider par d'autres tellement sa connerie est grande. A sa première réponse, j'ai éclaté de rire. Trop facile.

Vendredi : J'aime ces moments suspendus où j'arrête tout et me recentre sur l'essentiel. Aujourd'hui : ma fille, un président, un ami comme un frère. Notamment.

Samedi : Après avoir appris le départ prochain du responsable des travaux de son groupe, un ami me raconte à quel point il a bien fait de quitter une équipe qui n'honore pas une belle idée. Il m'explique que la gouvernance d'entreprise est un vrai sujet qu'il ne faut pas laisser aux cons.

Dimanche : « Traiter son prochain de con n'est pas un outrage, mais un diagnostic. » Frédéric Dard

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article