Dans la vie vraie

par emery doligé

Le Journal du Dimanche (522)

Le Journal du Dimanche (522)

Lundi : Un type que j'ai toujours trouvé mal dans ses pompes m'avait demandé un rendez-vous. Ce fut ce matin. L'air abimé, la mine triste, des questionnements encore plus dans le regard que dans sa bouche. Il essaye de compenser en étant très masculin, un poil agressif. Je lui offre son café, je le regarde dans les yeux, je lui parle de l'humilité. Je repense à ce grand-père qui me disait qu'on ne peut pas aider les gens contre eux mêmes.

Mardi : Jean-Paul Gaultier reçoit à diner dans sa maison de couture une cinquantaine de convives en l'honneur de Kevin Systrom, le fondateur d'Instagram. J'en suis. A mon habitude, je regarde, reste dans l'ombre et m'amuse de toutes ces célébrités qui jouent à être. Je passe un excellent diner entre Calogéro et la personne qui seconde le couturier en tout. Et en face de Laurence Ferrari. Oui j'arrête là l'énumération.

Mercredi : Encore et toujours on me rapporte de nouvelles malversations dans le monde de la gastronomie. Si l'Etat savait aller plus vite, il y a fort à penser que certains seraient derrière les verrous. Mais l'Etat se construit dans la modération et avance par des excès.

Jeudi : Le temps d'un thé, je refais le monde des Barbares du numérique et je démontre à mon invité qu'ils sont en train de mourir. Un phénomène de sciences physiques classique qui après une phase de mutation recrée un corps.

Vendredi : C'est fou ce que les gens demandent comme attention. Je voulais en faire une note de blog et puis juste quelques lignes dans le JiDéDé devraient suffire. Il y a une alchimie qui peut se produire, c'est reptilien, c'est le mojo, c'est comme ça, cela ne s'explique pas. Mais au début il y a une écoute particulière à avoir : notre intuition. Et lui faire confiance demande un éveil et une éducation particulière.

Samedi : Écriture d'un discours pour un patron de média. J'adore ce moment schizophrène.

Dimanche : "Un homme sur deux est une femme". Anonyme.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 1

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article