Dans la vie vraie

par emery doligé

Non aux abonnements !...

Ce matin, comme tous les matins, je suis allé chez Jean, tenancier du kiosque à journaux. Il avait pris les All Blacks dans la tronche : un con avait refusé de marquer un stop. Il était fatigué mon Jeannot, la tête à l'envers et l'humeurs dans les chaussettes.

Et puis, j'ai vu son sourire plus humain que d'habitude. Il m'a dit : "je suis content de te voir ce matin". D'habitude aussi, il le dit, mais là y'avait un petit supplément d'âme.Heureusement, que je n'ai pas fait la bêtise de m'abonner... J'aurais perdu ces moments...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article