Dans la vie vraie

par emery doligé

Cantona, Hadopi... même combat !...

Revolution Hier, la France devait faire sauter la banque !... Hier la France, après dix jours de révolution diplomatique avec Wikileaks, devait être leader d'un grand mouvement contre la finance mondial, contre les gouvernements.

 

Et c'est le net qui avait espéré ce grand mouvement de foule où tous les internautes dans une immense chaine d'union prendraient le pouvoir sans arme et sans violence.

 

Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Eric Cantona relayé par les médias. Il avait fait cette annonce devant la caméra de Presse Océan, il y a deux mois :

 

Et puis, cela a fait pschittt comme le raconte les médias classiques en boucle depuis hier soir. Le flop de Cantona est à la hauteur du buzz international que lui ont offert les médias.

 

Pourtant, y'avait 40 000 fans sur le groupe facebook qui invitaient à faire le grand soir bancaire !... Quand on pense que la Révolution Française a démarré avec beaucoup moins de monde que cela...

 

C'est un peu comme la manifestation internet contre Hadopi. Il y avait du monde derrière l'écran. Et puis, fort de ce nombre, certains ont lancé l'idée qu'il fallait aller manifester à l'Assemblée Nationale. Des milliers de Grandes Gueules, un fois arrivé devant les grilles du Palais Bourbon, il n'en restait même pas une centaine, voire une cinquantaine. Pathétique là aussi.

 

Le net fait le buzz, le net fait du bruit, le net fait parler les autres médias. Mais en fait, il n'y a rien derrière. Comme d'habitude, de la même façon que les hommes et les femmes des partis d'opposition (Mélenchon, Le Pen...), les internautes ont démontré qu'il savait raler mais qu'ils ne savaient pas passer à l'acte, que gouverner leur vie, ils n'y parvenaient pas.

 

C'est quoi le problème ?

 

Le problème ?... en fait, y'en a pas. Tout le monde semble oublier que le net est un outil egotique. Seul compte ce que "moi" je pense, et, "moi" aussi, si je voulais, j'ouvrirais un blog pour dire ce que je pense. Oui, "moi" aussi j'ai un truc à dire... D'ailleurs, quand je lis un truc, je commente avec un commentaire ou un agacement devant mon écran. Alors, comme l'explique Le Bon dans son livre de la fin du XIXème siècle sur la Psychologies des Foules, la manipulation des foules est à la portée de n'importe quel berger de moutons.

 

Le jour où le net sera le siège du Grand Soir, il faudra m'alarter. Le net ne permet pas la mystique autour d'un guide qui pourrait incarner une solution révolutionnaire. Le net est le support médiatique du plus petit commun multiple qui tourne trop souvent autour du sensationel que veut vivre chaque internaute.

 

Au prochain buzz qui ne concerne pas une marque, un produit, passez votre chemin, il ne se passera rien.

 

Followtwitter Sur Twitter à toute heure : MryEmery

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article