Dans la vie vraie

par emery doligé

Antonin Bonnet redonne ses lettres de noblesse au restaurant le Sergent Recruteur

Capture d’écran 2012-10-13 à 20.04.21Le Sergent Recruteur est un restaurant qui a changé de propriétaire et de chef. Il vient de réouvrir. Nous sommes à des années lumières de ce qu'on peut lire dans les forums de discussion sur l'ancienne adresse... Voici le nouveau tableau :

 

D'abord, il y a Antonin Bonnet. Incubé par Michel Bras à Laguiole, Antonin Bonnet est parti gagner sa première étoile à Londres au Greenhouse. Il a retraversé la Manche cet été pour s'installer à Paris au 41 rue Saint Louis en L’Île dans un nouveau décor imaginé par le designer et artiste espagnol Jaime Hayon. Comme dans tous les très bons restaurants qui ont de l'ambition, le très beau décor est fait pour être oublié afin de se concentrer sur l'assiette et le moment que l'on vit. Pari réussi.

 

Photo[2]Que cela soit au bar ou en salle, il se passe quelque chose dans l'assiette.

 

Le bar offre une carte pour les pressés ou pour les déjeuners impromptus. Ah... si tous les bars pouvaient proposer une telle carte... un hotdog au homard, une entrecôte à la braise d'une onctuosité sublime ou encore un snix (un dessert...).Et je ne vous parle pas de ce jambon à la coupe qui fera prendre du salé pour un dessert...

 

La salle est définitivement gastronomique avec des plats préparés avec la volonté de surprendre vers l'extase. Antonin Bonnet y parvient. Il propose ce qui peut paraître rare comme les huitres chaudes (et je n'aime pas les huitres) ou encore une escalope de Cèpe qui ressemble à un foie gras. Magnifique. Il y a d'autres mets autour de viandes, de volailles ou de poissons qui sont revisités aussi simplement que judicieusement.

 

Et, un petit plus de vie au Sergent Recruteur est ce moment si fraternel où ceux et celles cachés en cuisine viennent servir.

 

Je ne sais pas si je dois juste vous recommander de courir au Sergent Recruteur ou vous assurer que passer à coté de cette adresse fera naître dans quelques temps un sentiment de regret. Oui, je ne serai pas étonné que lorsque les journalistes des vieux médias auront fait leur papier, Antonin Bonnet et son Sergent Recruteur auront une liste d'attente de plusieurs semaines... Alors pour vous aider : 01 43 54 75 42.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article