Dans la vie vraie

par emery doligé

Il faut réinventer les 7 d'Or

Il faut réinventer les 7 d'Or

Le cinéma, le théâtre, les musiques, les livres... Il manque une cérémonie de remise de prix des programmes de télévision.

Avant, il y avait les 7 d'Or. Et puis pour des raisons de turpitudes et d'ego mal placés, la remise de prix a été arrêtée. Vous en penserez ce que vous voulez, mais moi cela me manque.

La télévision est le media qui rentre dans le foyer (le salon voire pire la chambre à coucher), c'est un objet qui fait parti de la vie de la famille. Les gens ont donc un avis à donner sur ce qu'ils regardent. Les réflexes dans les réseaux sociaux montrent bien que ce type de soirée, si le public y est vraiment associé comme lors des NRJ music awards, peut faire l'événement (la production et l'animation sont cruciales). La télévision est un média public qui ne peut pas laisser la critique qu'aux seuls grands sachants. Une émission de remise de prix obligerait les diffuseurs à prendre en compte un petit peu plus les goûts des téléspectateurs. Les récompenses à la télévision sont donc une nécessité pour que le public dise qui il aime.

Paradoxalement, la télévision demeure l'écran majeur de la maison. On aurait pu penser que les Youtube, Netflix and co prendraient du temps à la télévision, mais inlassablement le temps pour la petite lucarne ne baisse pas, elle est incontournable. Les foyers ont donc fait le choix du changement dans la continuité. Et cela ne m'étonne pas. La transition vers le changement technologique doit être au rythme des utilisateurs, les patrons de chaînes l'ont bien compris. Les geeks moins. Ainsi, la mise en abîme de programmes de télévision par une cérémonie de récompenses permettrait aux chaines de renforcer la conviction qui est la leur : le comportement devant l'écran de télévision se modifie à la marge contrairement à ce qu'on voudrait nous faire croire. La télévision est toujours mainstream.

Enfin, la télévision est le média qui bénéficie de tous les arbitrages publicitaires chez les annonceurs. Même si le digital engrange davantage de recettes publicitaires, la télévision est toujours l'écran le plus aimé par les annonceurs. L'effet "vu à la télé" continue d'avoir du succès auprès de tous.

Toutes ces raisons nous rappellent que la télévision est là, et bien là. Alors pourquoi n'aurait-elle pas droit à une cérémonie de récompenses qui comme toute soirée de récompenses serait un peu chiante, un peu longue, un peu contestée mais qui serait juste eu égard aux usages.

Il faut le retour des 7 d'or, ou techniquement comparables.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 1

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article