Dans la vie vraie

par emery doligé

A voir : Un Dîner d'Adieu au théâtre Édouard VII

A voir : Un Dîner d'Adieu au théâtre Édouard VII

Hier soir, au Théâtre Edouard VII à Paris, a eu lieu la Générale d'Un dîner d'Adieu. Très parisienne, très people et très amicale.

Un Dîner d'Adieu est la nouvelle pièce de Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte, mise en scène par Bernard Murat, avec Eric Elmosnino, Guillaume de Tonquedec et Audrey Fleurot.

Je ne savais pas que cela s'appelait un Dîner d'Adieu mais j'ai déjà vécu ce moment. Par qualité.

L'histoire :

Pourquoi se rend-on si souvent à des dîners où l’on n’a pas envie d’aller, pour voir des amis qui n’en sont plus vraiment ?
Par habitude ? Par gentillesse ? Par lâcheté ?
Grisés à l’idée de faire le ménage dans leurs agendas en faisant le tri parmi leurs vieux amis, Pierre et Clotilde Lecoeur décident d’organiser des dîners d’adieu, forme ultime de divorce amical.
Mais, en choisissant - comme première victime - Antoine Royer, leur plus vieil ami, Pierre et Clotilde ignorent qu’ils mettent le doigt dans un engrenage infe
rnal.

Ce que j'en pense :

Après la sublime pièce Le Prénom, les mêmes auteurs sont revenus à l'écriture avec une pièce sur les liens d'amitié qui s'endorment avec le temps. Le sujet est juste et cela d'autant plus que l'espérance de vie augmente.
Un Dîner d'Adieu est une pièce construite, drôle et interpellante. Les acteurs sont très bons, notamment, Eric Elmosnino qui a quelques tirades d'une réelle humanité, à la fois légères et impertinentes. Les deux autres comédiens sont tout aussi bons.
Du côté de la mise en scène, Bernard Murat respecte ses classiques et sait commander les interprètes pour servir le texte. La scène du changement de personnage restera dans les grands moments d'Un Dîner d'Adieu.
La salle a terminé sur plusieurs rappels, pas de standing ovation mais un vrai satisfecit d'une pièce qui va monter en puissance. Il est évident que je retournerai voir cette excellente pièce pour constater qu'il y a une évolution certaine dans la fluidité du jeu.

Courez-y.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Emery Doligé

Dans la vie vraie.

Commenter cet article