Green - Lifestyle - Conseils pour passer sa cuisine en version zéro déchet

Conseils pour passer sa cuisine en version zéro déchet

La cuisine est l’un des endroits de la maison où on fait le plus de déchets. Que ce soit lors de la préparation des repas, pour le ménage et surtout quand on fait la vaisselle. Alors comment faire pour passer sa cuisine en zéro déchets ?

Zéro déchets étape 1 : l’inventaire de sa cuisine

Pour commencer, il faut faire l’inventaire de ce que l’on a. À partir de là, on pourra rapidement voir ce dont on a vraiment besoin, ce qu’on utilise et ce qui peut être éliminé.

Le garde-manger

Un petit tour dans le garde-manger s’impose. Commençons par le tri des aliments : pâtes, riz, farines, sucres, conserves, gâteaux… Regardez ce qui peut être mis dans des pots en verres, comme la farine, le sucre ou les féculents.

Cela va vous permettre de vous débarrasser des emballages et d’avoir une meilleure vue sur votre stock. Pour la suite, il faudra simplement penser « vrac », plutôt que produit sur-emballé !

Ensuite, on peut passer au frigo. Un réfrigérateur bien rangé dépensera moins d’énergie. Donc, on pense à décongeler son congélateur ou son freezer, si on en a un ^^

Le réfrigérateur

Ton frigo quelle que soit sa taille a différentes zones : froide, fraîche, tempérée et la (ou les) porte(s). Il suffira de placer tes aliments en fonction pour garantir une meilleure conservation. Pour résumer, dans la zone froide, on va mettre notamment les viandes, la charcuterie, les poissons, les restes de repas. Si vous êtes de la team végé ou végan, vous allez gagner de l’espace dans votre frigo…

Pensez à bien emballer les produits entamés. Pour éviter les déchets, optez là aussi pour la conservation sous verre. Mais il existe aussi des films alimentaires réutilisables. Les plus courants sont fabriqués à partir de coton bio, cire d’abeille et/ou de résine de pin. Vous pourrez aussi en trouver en silicon alimentaire.

D’ailleurs, petites astuces, pour gagner de la place et améliorer la conservation de vos aliments congelés sans casser la chaîne de froid : placer vos produits dans des boites. Vous pourrez plus facilement les empiler et les retrouver.

Les ustensiles et produits de nettoyage

Après avoir cuisiné, puis mangé, il faut ranger et nettoyer. Donc comme tout le monde, ou presque, vous devez avoir du lave-vaisselle, des éponges, des serviettes, des essuie-tout… Tout ceci, vous en avez besoin et c’est utile ! En effet, même si vous avez un lave-vaisselle, certaines choses doivent être lavées à la main. Et votre table ne va pas se laver toute seule, tout comme vos mains.

Alors comment diminuer ses déchets ? Il faut penser écologie et réutilisable !

Zéro déchets étape 2 : le choix des nouveaux produits

Comme on l’a vu lors de l’inventaire, votre cuisine va se transformer. Terminé les boîtes en carton et les sachets plastiques ! Dites maintenant bonjour aux bocaux en verre, aux films alimentaires et aux torchons de mamie.

À table 

Et oui, le torchon de grand-mère à ça de pratique qu’il peut facilement se laver. Vous pouvez en avoir un pour la vaisselle et un pour les mains. Et quand vous manger, abandonnez le sopalin et ressortez les serviettes de table. Ça va même vous donner un petit côté chic ou champêtre… C’est à vous de voir.

Les éponges 

Ensuite, pour la vaisselle, parce que c’est bien là le gros point noir, comment faire pour limiter ses déchets ?

Alors, on commence par lâcher son éponge, sauf si elle est écologique, naturelle et compostable. Mais, dans tous les cas sur le long terme, je vous conseille l’éponge réutilisable. Faites en fibre naturelle, elle est souvent rembourrée et peut même passer à la machine ou au lave-vaisselle. D’ailleurs, certaines sont faites en chanvre (quand on vous que ça sert à tout) ces éponges peuvent être utilisées plusieurs mois et certaines peuvent être compostées. Un avantage quand on sait qu’on doit, normalement, changer son éponge classique tous les mois.

Ensuite, pour ne pas manquer du côté vert de l’éponge, vous pouvez opter pour une brosse à vaisselle. Elles peuvent durer plusieurs mois, elles aussi ! Et pour récurer les casseroles, on se tournera volontié vers une éponge en fils de cuivre, ou la paille de fer. La première peu se recycler, mais j’ai un doute sur la deuxième. Et surtout attention avec la paille de fer, vous pouvez facilement abîmer l’émaille de vos casseroles.

Le produit vaisselle

Et pour terminer, un peu de savon. Parce que faire la vaisselle, c’est bien, mais si les assiettes sont encore sales, ça ne sert à rien. Donc, au lieu d’utiliser le lave-vaisselle chimique qui se jette dans nos égouts puis nos rivières, passer à l’écologique et surtout au naturel.

Il est toujours possible de garder son savon liquide. Les magasins en vrac, en proposent plusieurs types. À vous de trouver le bon récipient… Un petit tour des brocantes pour trouver un pot poussoir digne d’un cabinet d’apothicaire ^^

Sinon, vous pouvez partir sur du savon solide. Vous entrouvrez facilement en magasin bio. Et, puis vous pouvez toujours vous tourner vers l’éternel savon de Marseille. Ça dure très long, il est multi-usages et facile à trouver. 

Petit conseil, tout de même, il faut bien le rincer. Il reste souvent une fine pellicule de savon qui peut donner un effet un peu gras.

Bon, là, il me semble que vous avez tout pour transformer votre cuisine, en une cuisine zéro déchets !

Ah oui, avant de partir, dernière petite astuce écolo : placez un économiseur d’eau sur votre robinet. Ça peut faire des merveilles autant pour la planète, que pour votre porte-monnaie !